52 semaines de gratitude : la famille

Ah la famille….

Ce mot peut regrouper plus ou moins de personne, suivant le sens qu’on souhaite lui donner…
La famille atomique, la famille au sens large, la famille choisie…

****************

Ma famille atomique : les enfants, Alex.
L’essentiel, le fondamentale.

****************

La famille choisie : aucun lien de sang ou de parenté, et pourtant…
Des personnes là, et bien là, qui comptent tellement.
Pas seulement des amis, mais bien plus.
Une famille de coeur.

Merci à eux d’être si présent, dans les bons comme les mauvais moments. D’être compréhensif. De nous permettre de compter sur eux et de nous permettre aussi d’être présent pour eux. C’est une marque de confiance que de pouvoir être là dans ces moments là, de pouvoir aider.

****************

Et il y a la Famille, avec un grand F, avec les parents, les frères et sœurs, les oncles et tantes, les cousins et les cousines, et aussi des grand(e)s cousin(e)s, des grand(e)s oncles/tantes.

Je fais partie d’une grande Famille.
Mon père a 6 sœurs et un frère.
Ma mère a un frère.
Tous ce petit monde est en couple, avec au moins 2 ou 3 ou 4 enfants. Qui eux même ont 2 ou 3 ou 4 enfants. Qui auront surement bientôt des petits bouts choux à leur tour.
J’ai une quantité appréciable de cousins et cousines: les plus grands qui nous ont montré le chemin, les plus jeunes que nous avons taquiné, ceux de monde âge, ceux qu’on voyait souvent, ceux qui habitaient loin…
Et il y a aussi des grands cousins, des cousines éloignées, et tout et tout et tout…..:)

A la base de ma grande famille paternelle, un homme, mon grand père.
Un patriarche grand et droit comme un chêne, assis en bout de table, qui quand il prenait une décision…pas la peine d’y revenir! lol
C’est une famille soudée grâce à lui, qui respecte encore son voeu, 20 ans après son décé : les désaccords doivent être réglés, tout le monde parle à tout le monde et essaye de se voir régulièrement.
J’ai souvent entendu qu’une fois qu’il ne serait plus là, la famille se disloquerait. Mais en fait, non. Son héritage est plus fort que le temps.

famille

Ce n’est pas toujours facile, loin de là.
C’est un joyeux bordel plein de tendresse, avec autant de caractères différents que de personnes, qui se mêlent de tout dans la vie de tout le monde.
Ça a ses inconvénients, il ne faut pas se voiler la face. Autant de personnes différentes, ne peuvent pas tout le temps être d’accord. Nous avons chacun notre vision des choses, de la vie, nos habitudes, nos rêves, nos caractères. Nous pouvons être contrariant et un peu envahissant.
Mais ça a aussi ses avantages : nous sommes proche de certain, moins d’autre, mais je pense que nous sommes tous unis par une même tendresse et nos doux souvenirs. Et nous avons envie de nous en créer de nouveaux ensemble.

Alors bien sur il faut accepter chacun avec son caractère bien trempé, ce qui n’est pas toujours évident.
Quand on aime on fini par pardonner, n’est ce pas?

Actuellement il y a des tensions, des quiproquos, des éloignements.
Je ne peux dire à quel point cela m’attriste. Et je ne suis pas la seule.
Je sais bien que si il y a colère aujourd’hui, c’est qu’il y a eu de la peine…pas par méchanceté, certainement par maladresse. Des incompréhensions et des quiproquos deviennent des colères, les mots dépassent la pensée, les larmes coulent…alors qu’au fond on voudrait juste se prendre dans les bras…
Ils s’aiment tellement fort ces bougres d’imbéciles (oui je me permets, avec mes excuses ❤ )
Mais ça passera, ça passe toujours. J’espère. Et j’attends.
Je les aimes tous et ne peut imaginer qu’il y est une division.

Je pense à tout ce petit monde très souvent. Peut être pas tous les jours, mais pas loin. La moindre petite chose du quotidien peut m’entraîner vers eux : la cuisine, le bricolage, une envie de vacances….untel pourrait me montrer, untel me conseiller, et on pourrait aller voir tel autre…
Si je pense à l’un, petit à petit je pense à tous.

 

 

Ce défi est donc l’occasion de remercier tout ce petit monde :
– d’avoir été là, quand nous en avions besoin. Merci à ceux qui sont venus, à ceux qui ont écrit et appelé. Merci aux autres d’avoir été là aussi par la pensée, par les ondes positives…parce qu’on sait qu’ils sont là. Tout simplement.
– d’avoir été là, pour le plaisir, pour les journées de soleil, pour les apero, pour les bons côtés de la vie.
– d’avoir partagé avec nous tous ces jolis moments et d’avoir rempli, et de continuer à le faire, notre boite à souvenir.
– de nous avoir transmis des valeurs importantes, que nous transmettons à notre tour.
– d’être la base sur laquelle nous pouvons nous appuyer.
– et à mon grand père, d’avoir été l’homme qu’il était. Il n’était pas parfait, certes, mais il nous aimait énormément. Je ne peux parler pour les autres, mais à moi il m’a transmis l’importance de la famille, l’amour des chevaux et le respect de la nature.

Je pourrais même remercier à cette famille d’être parfois chiante, envahissante, enquiquinante, trop loin géographiquement, trop absente. Mais surtout à tous d’être eux mêmes.

J’aimerais oh combien voir davantage toutes ces personnes qui me tiennent tellement à coeur, tellement chaud au coeur. Vivement la prochaine fois.

 

Familles je vous aimes 😉

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s