Comment vont les enfants?

Depuis quand je n’ai pas parlé des enfants?
Piou depuis une éternité lol

Ils ont tellement changé, tellement grandit.
Cet été ils ont poussé d’un coup, que ce soit physiquement ou moralement.

stickers-muraux-enfants-soleil-entre-les-nuages-et-le-ciel

Valentin parle de mieux en mieux. On a pu mesurer l’évolution presque jour par jour cet été. C’était hallucinant.
Actuellement il y a toujours des défauts de prononciation, genre le « cracteur », le « chocholat », et des mots qu’il invente genre « les totochés » pour pompier. Mais dans l’ensemble il sait très (très très) bien se faire comprendre.
J’avoue ne pas le reprendre systématiquement, il faudrait je sais, mais…c’est tellement mignon!
Il fait des phrases complètes et nous sommes au tout début du « je » (« mon », « moi », …).
Son langage évolue tellement qu’à peine nous habituons nous à sa façon de parler que déjà elle a changé. Parfois nous ne comprenons plus.
Il a déjà pas mal de vocabulaire pour son âge, et il fait de grands efforts pour mémoriser et articuler.
Par exemple il répète ce que nous disons, pas pour jouer au perroquet, mais on sent qu’il essai de retenir les mots et la façon de les dire, il est hyper concentré, surtout sur notre bouche.
Il chante beaucoup aussi. C’est encore beaucoup du yaourt, mais quand nous chantons avec lui nous sentons le même effort de concentration pour retenir les paroles.
Chez nounou il a appris « les crocococococodilles » (le nombre de coco compte énormément!! il y en a chaque fois plus lol) et « Gipsy l’araignée ». Ainsi que « petit papa noel » et une foule de petites comptines.
A la maison c’est plutôt « Le petit âne gris » de Hugues Auffrey (la chanson de « papy cracteur »)

Le refrain de « mon eldorado » de Yannick Noa (la chanson de « yem »)

Et le refrain de « la vie simplement » de Mickael Miro (la chanson de « vatin »)

C’est pas forcément easy pour des premières chansons!! Mais c’est ce qu’il veut que je lui chante, au moment du couché. Et le générique de la « pat patrouille », là c’est Gabi qui s’y colle.
Il nous accompagne, façon yaourt. Trop trop mignon.

Une foule de petites choses que j’aimerais retenir, j’aimerai pouvoir le filmer mais impossible, dés qu’il me voit faire il veut filmer lui même!!! Pourtant nous ne lui avons jamais donné notre téléphone (hum…peut être que ça vient du côté des grands parents ça!! lol). Du coup il a dans ces jouets une vielle calculatrice qui ne fonctionne plus, il fait semblant d’appeler avec, et de nous prendre en photo. Trop mignon. (oui je sais je me répète! lol)

Il mange…quand il veut. Soit il dévore, soit il mange rien. Avec le pédiatre on est d’accord pour lui faire confiance et ne pas le forcer. Même si parfois c’est quand même un peu difficile quand il ne veut rien avaler.
Il bois toujours au biberon, même si il sait très bien boire à la tasse.
Il a toujours un sacré caractère. Quand il ne veut pas quelque chose, c’est pas la peine.
Dernièrement il a été malade (otite), nous devions lui donner des antibio (dégue) et du sirop (sucré). Pour l’un comme pour l’autre ça a été la bataille, nous étions obligé de le forcer. Mais c’est quand même lui qui avait le dernier mot : il recrachait tout. 😦
Et puis sur la fin, il prenait lui même la cuillère et il avalait tout!!! Même le truc dégue. Champion!

Gabi ne nous avait pas habitué à ça, lui qui prenait ses médicaments de façon tellement raisonnable, sans broncher, alors qu’il n’aimait pas ça du tout…Mais il était complètement résigné ce pitchoun, et avec le recul, je ne pense pas que ça soit mieux…

Mais finissons sur Valou avant de parler de Gabi:
Cet été il a décidé que la tétine c’était fini. Du jour au lendemain. Je ne sais plus pourquoi, je crois qu’on lui a demandé de faire quelque chose et on lui donnerait la tétine. Ben…il a dit non, et a supprimé la tétine. Depuis on lui a redonné mais non non, il n’en à pas voulu.
De la même façon il a perdu l’habitude de nous mettre ses doigts dans la bouche. J’avoue que ça ne me manque pas…sauf parfois quand il n’arrive vraiment pas à trouver le sommeil…
Il a toujours mon tshirt en doudou. Il le roule en boule, se met sur le ventre avec le doudou dessous, et il dort comme ça.
Il a un sommeil agité et fait toujours de grands mouvements de tête (aller/retour) dans son sommeil. Parfois il se cogne violemment dans les murs, il ne se réveil pas. J’ai quand même ajouté des coussins un peu partout…
Il commence à faire des rêves, et malheureusement des cauchemars aussi.
Il dit qu’il a peur…:( Lui qui a pourtant habituellement confiance en lui, n’en mène pas large le soir… 😦
Depuis un mois nous l’avons passé dans un lit de « grand ». Ces derniers temps il voulait tout le temps dormir dans le lit de Gabi, qui est un peu haut. Pour la sieste on a tenté un peu, ça c’est bien passé, mais le soir pas possible de les faire dormir tous les deux ensemble.
Du coup on a réaménagé la chambre, et hop les deux loulous ont chacun leur lit de « grand », l’un à côté de l’autre, ils peuvent se voir et se parler (avant les lits étaient tous les deux contre le même murs). On avait peur que Valentin ne descende tout seul du lit et aille jouer, surtout que monsieur n’est pas un fan de la sieste. Pour l’instant, ça va. Il se lève de temps en temps, le matin pour réveiller son père. Une ou deux fois nous l’avons trouvé à jouer au lieu de dormir…mais dans l’ensemble ça va et c’est mieux qu’avant. On peut faire de grand câlin dans son lit. 🙂
Les premiers jours il avait la mega banane d’aller dormir dans son lit (même si une ou deux fois, esprit de contradiction oblige, il m’a redemandé son petit lit).

A l’esprit de contradiction de Valou….si on dit « petite sieste » il dit « non gros ». Si on dit « gros dessert » il répond « non petit ». Systématiquement, le non, la contradiction. C’est l’âge qui veut ça, c’est mignon, mais parfois quand même un peu (beaucoup) usant.

Il chante son alphabet, commence à reconnaître les lettres, compte jusqu’à 10 (bon ok avec des erreurs) et commence aussi à reconnaître les chiffres, sait les couleurs (y compris orange, violet, …)
Il fait semblant de lire l’histoire du soir, il nous raconte les histoires!
Par contre pour la propreté c’est toujours pas ça. Il est content d’avoir des slip « flack makin » (Flash MacQueen de Cars) et « pat patrouille » mais ne demande pas le pot. Ça n’a pas l’air grave d’être mouillé 😦
Il n’aime d’ailleurs pas du tout qu’on lui change la couche, depuis très longtemps. Je ne sais pas pourquoi.

Du côté « sacré caractère le cassis » et « l’apprentissage de la parole », il y a des phrases que Valou maîtrise parfaitement, genre les négation : « Valentin veut pas », et puis les petites phrases tellement agréables : « vas t’en maman » 10 ou 20 fois par jour.
Bon il nous dit aussi une petite phrase qui nous fait fondre (dite seulement si il est de bon poil) : « je t’aime »

Côté santé ça va. Prochain rdv cardio en janvier, on espère passer au rdv annuel.
Vaccin de la grippe obligatoire fait.
Des petits moluscume contagiosum…des croûtes de lait sur le crâne…des champignons sur les ongles de pieds….dont je n’arrive pas à nous défaire malgré les traitements. En plus, « Valentin veut pas », ça n’aide pas.
Il nous a encore fait une petite particularité rien qu’à lui : il a deux dents avec la même racine. Sur sa mâchoire devant en haut, d’un côté il a bien 2 dents avant l’incisive, de l’autre 3. Ce qui lui donne encore un air petit bagarreur (les dents de devant sont un peu serré et de travers…)

Bref, Valou c’est…Valou. Et encore, ça pourrait être pire!! lol
Dans la « pat patrouille » son personnage préférait c’est « Ruben » : un petit bouledogue, habillé de jaune, avec un camion de chantier. Gentil, câlin, gourmand, rigolo, fonceur. « Ruben met toujours la gomme ».Ben ça correspond bien à notre petit fonceur à nous!

Faut le voir courir (le buste en avant, les bras pliés en position de course) et imposer sa loi (parfois en faisant des colères, mais surtout en ne lâchant rien!). D’ailleurs quand il y a une querelle entre Gabi et Valou, c’est plutôt pour Gabi qu’on s’inquiète. Le petit n’hésite pas 5 seconde avant de foncer dans le tas et d’en découdre!!

 

Quand a Gabi…
Toujours bon élève. Toujours très intelligent, à m’en donner des complexes!! lol
Toujours à faire ses « explosions » avec sa bouche, être très nerveux avec ses mains, très souvent dans son monde et dans sa tête…
Ce qui pose quand même quelques soucis : nous avons eu les premiers problèmes du genre « untel il a dit que j’étais un bébé ». 😦
Et puis encore des soucis côté sociable à l’école. Difficile de savoir si c’est « normal », la vie habituelle de la cours de récrée, ou si y’a un truc qui est en train de se mettre en place qui pourrait être très mauvais dans quelques années. Parfois ils sont plusieurs à s’en prendre à lui, à se moquer, voir à le bousculer…taper…parfois même ses « copains »…
Gabi serait ravi si on lui disait qu’il n’ira plus à l’école. Il dit qu’il s’y ennui, qu’il ne s’y amuse pas tant que ça, qu’il y a tout le temps des problèmes. Il avait quelques copains, mais finalement ça ne le dérangerait pas plus que ça de ne plus les voir… Et puis la semaine dernière une vrai horreur…plus de copain. Les bonnes journées étaient celles ou on lui permettait de jouer seul. Sinon on « l’embête »…:'(
On a essayé différentes approches, explications, mais…c’est compliqué.

Du coup on a pris rendez vous avec l’instit et le directeur d’école, suite à un incident il y a déjà 2 mois (il a été associé à une bêtise, alors qu’il voulait – maladroitement – se défendre). Déjà parce qu’ils n’étaient pas au courant de ce qui s’était passé il y a quelques années (les enfants qui l’ont frappé, c’était en maternelle) ni de l’histoire de l’arrivée de son frère. Pour un petit garçon de 4 ans, c’est quand même pas simple comme vécu.
On a bien discuté, ils ont confirmé que Gabi est un enfant intelligent. L’instit lui donne du boulot en plus, comme à quelques autres enfants, pour éviter « l’ennui ». Elle contre balance le côté « intelligent » par son écriture « exécrable »!! J’ai senti qu’elle ne voulait pas qu’on pense qu’il est surdoué! Elle en a déjà un dans sa classe, elle ne doit pas avoir envie de gère d’autre parents avec cette idée là!!
Ils ont reconnu aussi, sans qu’on ait à le dire, que Gabi est « hypersensible », que cela est même un peu problématique. A l’époque, ils n’avaient pas l’impression qu’il soit isolé, ou maltraité, bien que Gabi nous rapporte presque tous les jours un isolement à un moment ou à un autre… Je serais curieuse d’entendre ce qu’ils diraient à ce sujet aujourd’hui.
Ils ont bien compris notre démarche et nos inquiétudes: s’assurer que tout va bien, sans accuser qui que se soit de quoi que se soit. Ils nous ont assuré qu’ils seront un peu plus vigilant sans être surprotecteur (ce que nous ne demandons/voulons pas)
Bref difficile de faire concorder ce que eux nous ont dit, et les journées que nous raconte Gabi. D’autant que les enfants posant problème pour Gabi sont soit disant ses copains vu du côté des adultes…
Je veux bien croire que les journées de notre fils ne sont pas aussi dramatiques qu’il nous les raconte, mais il n’empêche qu’il ne va pas à l’école avec bonheur.
La vérité se situe certainement quelque part au milieu.

On a eu un rendez vous chez une psychiatre fin décembre. Pour voir si sa « sensibilité » (que ça soit en joie, en peine, en colère…gros problème de gestion des émotions qui vont toujours dans les excès) viendrait du vécu par rapport à son frère : la cardiopathie, les opérations, devoir ne pas le toucher ou lui faire de bisous pendant certaines périodes plus ou moins longues.
Comme nous nous sentons très perdu pour l’aider dans certaines difficultés (manque de confiance en lui, les problèmes à l’école, l’hypersensibilité) on préfère faire appel à une professionnelle, et donner l’occasion à notre grand de s’exprimer. Même si nous essayons de l’écouter au maximum et de le faire parler, nous sentons que nous n’avons pas les bonnes méthodes, ni les bons outils pour l’aider.
Mais bof bof. Je n’ai pas été très à l’aise, elle est assez sèche. Du coup donne l’impression de nous engueuler quand elle nous parle 😦
Pour elle pas de soucis à la maison, ni vis à vis de Valentin ou du vécu de sa naissance. Mais effectivement, des problèmes à l’école…
Elle a donné des phrases à dire a ceux qui l’embête : ne pas dire « arrête » mais « je ne veux pas » ou « ça me dérange ».
Vu comment la situation c’est dégradée, je ne suis pas trop convaincue…

Sinon…
Il porte du 10 ans, et bientôt du 12. 8|
Il a une dents de devant qui ne demande qu’à tomber. Mais il ne joue pas avec, donc elle reste. La dent d’adulte pousse déjà derrière, ce qui fait que la dent de lait est presque à la verticale sur la gencive. Ça fait assez…dégue. Et lui donne un petit air de bagarreur pas fut-fut!! Ce qui pour le coup, ne lui correspond pas du tout!
Il aime toujours le tennis, et comme ils ne sont pas nombreux cette année, il a bien progressé! 🙂
Il ne fait plus de musique, même si il veut toujours devenir chanteur!!! (pitié pas la star ac!! lol)
Cet été il nous a écris des livres illustrés, entre la roman et la bd, de 4 ou 6 pages.
Il court enfin « normalement » et un peu plus vite aussi. Ouf. (c’est aussi un sujet de moquerie à l’école).
Il prend enfin sa douche tout seul!!! \o/
Il est toujours super méga fan de star wars, et des lego!

Sa sensibilité à fleur de peau le prive malheureusement de certain plaisir : impossible d’aller au cinéma et très difficile de regarder un dessin animé qu’il ne connait pas par coeur : trop intense en émotions.
On a commencé une désensibilisation pour les acariens début janvier, on en a surement pour trois ans (des gouttes…degue…à mettre 5 minutes sous la langue)
L’opération des végétations à été bénéfique : il n’y a pas encore eu d’otite cette hivers, et il n’y a plus de ronflement 🙂

Et puis…
Pour éviter des moqueries supplémentaires à l’école, Alex a tenu à lui avouer le secret du père noël. Je n’étais pas du tout pour, j’avais envie de garder encore un peu de cette magie, même si Gabi avait tendance à en user et à en abuser (ben oui on peut demander des gros cadeau, c’est le père noël qui offre! Le bonhomme rouge à l’air moins prés de ses sous que maman lol ). Mais on l’a quand fait, on a essayé de trouver les bons mots, d’expliquer que le père noël c’est un peu tout le monde, pas juste un monsieur qui fait la tournée de toutes les maisons. Sur le coup je l’ai senti déstabilisé, près à pleurer. Et puis finalement, même si je pense qu’il est un peu déçu, il est content de faire partie du secret, et de l’entretenir pour les plus petits. Et même si ça me fait mal au coeur, Alex a eu raison : moins d’une semaine plus tard, un camarade de classe lâcher cette petite bombe à l’école… 😦

Mais du coup…un mercredi que j’ai récupéré Gabi à l’école, sur le chemin du retour, il me sort :
« maman j’ai bien réfléchi. Je pense que la petite souris c’est comme le père noël, c’est vous. ».
Le côté mignon: il s’est inquiété de savoir si il fallait qu’il fasse des cadeaux à tout le monde lui aussi. Je lui ai dit qu’il pouvait faire des dessins, des cartes…il a eu l’air ravit.

Voila, les enfants grandissent. Encore, toujours, heureusement.
Même si je frêne des 4 pieds, tellement j’aime les voir grandir.
Même si je suis bien contente qu’ils soient un peu plus autonome et attend avec impatience qu’ils nous laissent d’avantage de temps libre et fassent de vrai grasses matinées.
Chaque âge à ses avantages et ses inconvénients, et un enfant ne fait pas l’autre.
Du coup c’est une perpétuelle nouvelle aventure.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s