MA reprise du boulot

Ah la reprise du travail. On y revient encore.
Il y avait un peu d’appréhension de ce que nous allions retrouver après cette (longue) absence.

Pour ma part, j’avais revu mes exigences à la baisse. Je n’attendais pas grand chose de bon de ma société. Et d’un autre côté je me demandais même si j’étais encore capable de travailler!!!!

Il y a deux ans je faisais des pieds et des mains pour obtenir une mission plus intéressante (et sans psychopathe dans mon bureau!) ce qui a failli très mal finir. Aujourd’hui je pense que je gérerais tout ça différemment. Si je devais me retrouver une nouvelle fois dans le bureau de quelqu’un d’aussi nocif, je demanderais à changer de bureau tout simplement (à l’époque on m’avait demandé de ne « pas faire de vague »).
Quand au contenu de la nouvelle mission ou j’allais atterrir, je ne me faisais pas d’illusion. Mais je me serais contenté que ça ne soit pas la guerre et que ma boite ne commence pas par me dire que j’ai le choix entre aller bosser à plusieurs centaines de kilomètres ou le chômage.

Je sais, j’aurais pu me remettre en recherche active de travail. Mais franchement, je n’avais ni l’énergie ni la confiance en moi qu’il fallait pour me vendre en entretient d’embauche. De plus je ne voyais pas quelle société serait ravis d’accueillir une jeune maman à 80%, bénéficiant d’un congé de présence parentale (ce qui signifie que je peux prendre des jours « enfant malade » quand mon fils sera malade ou des rendez vous sans avoir besoin de justificatif! ).

J’ai profité du mieux que j’ai pu du temps de liberté qui me restait. Puis j’ai repris le boulot sans grande conviction. Surtout sans illusions et sans attente.

Ça m’a fait beaucoup de bien de replonger dans le monde des adultes!
Revoir mes collègues, utiliser mes petits neurones pour réfléchir!

J’ai peu parlé des enfants ou de l’année écoulée. Seulement si on me posait des questions.
J’ai parlé de beaucoup d’autre chose, et rigolé.

Les jours passaient, en « inter-contrat ». Un peu d’ennui quand même, quand on n’a pas de projet réel. Et je savais aussi que si ça s’éternisait, ma hiérarchie allait commencer à me mettre la pression.
Début juillet on m’a imposé mes RTT employeurs (3/4 des rtt de l’année. Sauf que moi je ne les ai pas encore cumulé! lol) du jeudi 2 au mardi 7 . Ça tombait pas si mal : il me fallait poser le vendredi de toute façon (dernier jour d’école de Gabi).
Mais changement : on m’a demandé jeudi 2 d’être présente pour un entretient chez client. Et de reporter le jour de rtt. J’ai négocié de le reporter le 13 juillet pour avoir un long week end (ce qui m’arrangeait donc encore plus).
A partir de là je me suis préparée pour l’entretien : simulation, coup de téléphone aux collègues déjà en place.
En bonne élève que je suis : je stressais de ne pas réussir! (c’est le cas même quand la mission ne m’intéresse pas lol Mais là elle m’intéressait!)
Le fameux jeudi, j’ai fais l’entretien. Et…je n’ai pas le temps de finir ma présentation que le client a décidait qu’il voulait que je vienne!
Waou! Que ça fait du bien à l’égo!
Il n’était même pas rebuté par mon 80%. Un peu par mon projet de vacances en août, mais il s’en est accommodé!
J’ai quitté la pièce pour laisser mes commerciaux et le client parler commerce (début de mission, pris de la prestation, etc).
Quand je les ais retrouvé, j’ai appris que je commençais le 20 juillet.
J’aurais préféré commencer plus tôt mais soit. J’étais ravie! (et ma boite aussi!!! lol)

Le soir je suis partie en rtt pour une petite semaine de congé. Hum que c’est appréciable. J’allais pouvoir m’occuper de moi!
Le vendredi matin après avoir déposé les enfants chez nounou et à l’école, j’ai décidé de faire les soldes. Pour être présentable chez le client!
9h40 j’étais en train d’hésiter entre deux t-shirt et coup de téléphone. C’était mon commerciale.
Avec la confiance en moi qui me caractérise tellement je me suis dit : »ça y est, le client a réfléchi, il me trouve nulle ».
Et en fait, le client avait réfléchi et….il voulait que je commence le lundi suivant!

YES!!! YOURA!!!!

Du coup, la petite semaine de vacances pour m’occuper de moi s’est trouvé fortement diminuée. A une journée!! lol
Dans la foulée, mon long week end du 14 juillet a été également annulé (ça moins bien, mais pas si grave).

J’ai donc repris le travail et pour l’instant je n’en retiens que du positif.
La reprise c’est passé en douceur avec quelques jours sans client, mais heureusement cela n’a pas durée très longtemps.
La mission sur laquelle je suis actuellement est dans la continuité de celle que j’avais quitté avant mon congé maternité il y a 1 an et demi. Je trouve cela très amusant.
Je suis contente : le projet est intéressant et ce que je fais me plait et je découvre même que j’ai de beaux restes (je ne serais pas si nulle que ça finalement??? lol). Je ne vois pas les heures passer. Je suis pleine d’espoir pour y rester un bon moment. Et forcément je suis très motivée et je me donne au maximum.
Petit plus : de la fenêtre de mon bureau je vois le bâtiment ou travail Alex! Nous sommes à quelques dizaines de mètres. Nous ne pourrons pas faire de covoiturage systématique (puisque l’un dépose les enfants, l’autre les récupère) mais nous pourrons le faire de temps en temps ET nous pourrons facilement nous retrouver le midi si nous en avons envie. En plus il y a moins de bouchons dans ce coin là, je mettrais globalement moins de temps en trajet.
Bref une mission comme je ne l’espérais pas!

Il faut croire que sur ce coup, la vie a bien fait les choses : j’ai retrouvé le chemin du travail au bon moment.
Maintenant je n’espère qu’une chose : que ma lune de miel professionnelle s’éternise!! lol

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s