Premiers pas

Le 31 mai Valentin a fait ses 3 premiers pas.
Tout seul, sans qu’on lui tienne la main. En l’incitant un peu (beaucoup).
Nous étions dans la salle de bain, Gabi prenait sa douche.
Alex et moi étions assis par terre face à face et nous nous amusions à faire marcher Valentin entre nous. En le tenant.
Pour le motiver nous avions Sophie la Girafe, que nous nous repassions quand Valentin était arrivé dans nos bras. Au bout d’un moment Valentin prenait Sophie pour « traverser » et la tendait (jetait?) au parent en face, histoire de participer au jeu lui aussi.
Et puis tout d’un coup, dans l’excitation du jeu, Sophie dans une main, pof pof pof trois petits pas tout seul.
On a éclaté de joie!
On l’a félicité!!
Mamie et Papy Coptére qui était présent, ont filé chercher appareil photo et caméra.

J’ai serré fort mon petit bonhomme dans les bras.
J’étais tellement émue, les larmes me sont montées aux yeux.
Et je ne sais pourquoi, ma joie c’est transformée tout d’un coup en chagrin.

Mon petit bébé. Qui marche.
Qui m’échappe déjà un peu.

On l’attendait depuis longtemps, j’espérais tellement être présente pour ses premiers pas.
J’ai fait taire cette tristesse malvenue, j’ai affiché mon plus beau sourire de maman fière.

Papy et mamie sont revenu avec leurs équipements.

Valentin a t’il senti mon chagrin?
Quoi qu’il en soit il n’a pas voulu retenter l’exploit.
Pas de photo, ni de vidéo, de ce moment tellement intense en émotion.
Reste le souvenir d’une joie partagée.

 

Depuis nous avons essayé de donner confiance à notre petit grand, de l’inciter à se lancer.
Mais pas moyen.
Il fonce quand il nous tiens par une main (et clairement il ne s’appuis pas sur nous), il fonce avec son pousseur avec lequel il avance, il recule et fait même des dérapages! Et quand il est coincé il le soulève pour mieux repartir!
Mais marcher tout seul semblait lui faire peur.

 

Et puis samedi 27 juin.
Nous étions dans un magasin de loisir créatif. Je regardais le rayon. Gabi regardait des bricoles. Alex tenait Valentin par la main et voulait me suivre. Valentin lui avait repéré un pingouin qu’il aurait aimé étudier de plus prés. Alors il a lâché la main de son papa et…
J’ai tourné la tête à ce moment là. Et nous avons pu regarder tous les deux notre fils faire deux pas et s’arrêter, bien en appuis sur ses deux pieds. Et de nous regarder à son tour, tout souriant et tout fière d’être debout tout seul!

Valentin aura donc fait comme son frère : gagné un peu de son indépendance au milieu d’un magasin, avec un minimum de spectateurs s’il vous plait.

Gabriel a tout vu lui aussi bien sur. Il a applaudit son petit frère. Qui était encore un peu plus heureux si c’était possible!

Depuis il y a eu plein de fois trois petits pas. A la maison, dans la cours, sur l’herbe, sur un sol caillouteux.
Pour l’instant il ne se lance que si il est entre deux personnes face à face, et si on se met à son niveau (il ne vient pas si nous restons debout). Ce qui nous permet de prolonger le plaisir de ces petits pas chancelants et de garder un peu de tranquillité : il n’est pas encore là le temps ou nous devrons lui courir après dans toute la maison!

C’est le début, les premiers pas.

nos petits coeurs - premières chaussures

Les chaussures de notre champion

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s