Quelques chiffres pour Valentin

Le temps file. Il ne se passe pas grand chose dans nos vies et en même temps plein de petits trucs.

 

Valentin a 14 mois.

L’opération c’était il y a presque un mois et demi.
On est rentré il y a un peu plus d’un mois.

Depuis il y a eu 2 rendez vous chez le cardiologue.

Le premier 3 jours après la sortie de l’hôpital. Il avait un sourire presque aussi grand que le notre.
Parce que l’opération est un beau succès et que tout aller bien.
Qu’il y a une fuite résiduelle sur le patch entre les deux ventricule (CIV) mais que peut être ça allait se fermer tout seul et sinon ce n’était pas grave.
Qui nous a recommandé de rester encore 4 semaines « à l’écart des gens ». Et d’attendre mi mai pour faire une sortie piscine (bientôt 🙂 ). Et qu’on pourrait aller à la montagne cet été voir tata Mimine and family!
On était tellement content que quand on est sorti, on a été offrir à notre pitchoun sa première paire de chaussures! Et ensuite on a dégusté un bon goûté chez un marchand de glace. Première sortie en famille depuis….piou…. C’était tellement bon.

Le deuxième rendez vous était 15 jours plus tard, le 21 avril.
Et tout aller toujours bien. Et on souriait tous encore de toutes nos dents.
Il pesait 8 kilo 600. Le poids qu’il avait à son entrée à l’hôpital, juste avant l’opération. Ce qui est correct.
Et Valentin est un champion, parce qu’il ne bouge pratiquement pas malgré qu’il ne soit pas trop rassuré. Il se laisse globalement faire. Et si il peut il joue avec le fil de la sonde pendant l’échographie. Le cardio l’a félicité à la fin des deux rendez vous. Qu’est ce qu’on est content et fier de lui!

Et puis on a eu un rendez vous chez le pédiatre, le 7 mai. Jour des 14 mois. Il y a 4 jours.
Valentin a 8 dents.
Il pèse 9 kilo (Enfin!!!! Yes! Youpi! Tralalalalalalala!!! lol)
Il mesure 74 cm.

Valentin a toujours un sacré caractère. Le pédiatre estime que c’est le combo gagnant : petit deuz + problème de santé + gardé par maman pendant un an.
Alors il insiste bien pour que je ne le laisse pas prendre le dessus sur moi.
Parce que quand même il arrive à notre bonhomme quand il n’est pas content de me donner de grand coup de pied (surtout quand je le change et qu’il est allongé) ou des claques quand il est dans mes bras et que j’ose répondre au téléphone. Il lui arrive également de me « parler » avec beaucoup d’autorité voir de me crier dessus.
Bref il ne faut pas que je le laisse faire et qu’on le reprenne quand il fait des choses comme ça.

Je vous rassure, on le faisait déjà. D’ailleurs Valou comprend très bien le sens du mot « non » et les « gros yeux » depuis 1 mois ou 2. Je le sens dans son regard. Et je sens aussi qu’il se demande si c’est du lard ou du cochon. Mais généralement il n’insiste pas.
Il a était puni 2 fois aussi. On l’assoit dans son parc (que depuis qu’il a ses chaussures, qu’il vit quasiment debout, il voit comme une prison) et on le laisse pleurer.
Bref il ne faut pas qu’on relâche nos efforts à ce niveau! lol

Valentin ne marche pas encore.
Il veut tout le temps être debout mais semble avoir peur de se lancer et se lâcher.
Il aime particulièrement utiliser une petite chaise d’enfant comme « déambulateur ». Et bien sur il nous met à contribution.
Le chenapan semble vouloir courir et grimper avant de savoir marcher. Et jouer au foot aussi. Quoi qu’il rencontre sur son chemin doit être escaladé ou shooté.

 

Concernant l’allaitement, nous avons 2 tétées par jours. Parfois 3. Très rarement 4 si Tintin réclame.
Une semaine après être rentré de l’hôpital j’ai cessé de lui donner le sein la nuit. Je lui donnais un biberon d’eau.
Ça a été une étape un peu difficile. Mettre au sein Valentin était fatiguant, il y a avait 3 réveils en générale, mais il se rendormait aussitôt. Mais Valentin au biberon d’eau c’était épuisant. Il n’avait pas l’air de comprendre pourquoi je lui donnais de l’eau et pas le sein qu’il attendait. Il se rendormait mal et se réveillait parfois 10 minutes après. Des larmes pour lui et moi, et la tentation de reprendre nos veilles habitudes…
Une semaine encore après, Alex a pris la décision de dormir avec Valentin et moi avec Gabriel. On en parlait, mais je trouvais toujours une excuse pour ne pas le faire, pour ne pas m’éloigner de mon petit bébé. Alors Alex m’a carrément jeté de la chambre et interdit son accès. Ça a était très dur pour moi, il y a eu des larmes et des insomnies, et quand j’y pense j’ai un pincement au coeur parce que je ne me souviens pas de notre dernière nuit.
Mais voila, c’est fait. Depuis un peu plus de 15 jours (il me semble des mois) je ne dors plus avec Valentin.

Une semaine après nous installions Valentin seul dans la chambre des enfants. Et Gabriel avec nous (au cas ou les nuits seraient un enfer, qu’il ne soit pas réveillé).
Et finalement comme pour l’étape précédente, Valentin a très bien gérer ça. Il a dormi comme il dormait habituellement, avec le même nombre de réveil. Environ 4 par nuit. Un peu dur pour nous, puisque cette fois il fallait se lever. Et parfois plusieurs fois de suite.

Et puis la semaine dernière nous avons eu rendez vous avec notre sage femme de l’haptonomie. Elle nous a conseillé de faire dormir les garçons ensemble. Elle nous a dit que très certainement ils seraient content d’être tous les deux.
La nuit précédente Gabriel s’était réveillé en demandant « c’est quoi ce bruit? ». J’avai répondu « c’est papa qui ronfle ». Et Gabi de répondre « ben moi j’en ai marre ».
Nous avons donc sauté sur cette occasion pour convaincre Gabriel de dormir avec son frère.

Le même jour nous avions vu le pédiatre, qui me disait de ne plus donner d’eau la nuit à Valentin. Parce que 500ml d’eau en 24h c’était un peu trop et qu’il fallait que Valentin arrête de trouver des excuses pour nous voir la nuit.

C’était il y a 4 jours.

Le soir j’ai montré à Valentin au moment de le coucher que Gabriel était là. Et devant lui j’ai pris la bouteille et le biberon d’eau. Il m’a regardé paniqué et à pleuré. La nuit a été difficile avec plusieurs réveille (Gabi n’a rien entendu, rien vu, ouf). La nuit suivant a été difficile aussi.
Les deux suivantes Valentin s’est endormi vers 21h et a eu son premier réveil vers 5h! Un truc de fou!
Il se réveil ensuite vers 6h et là il veut que la journée commence.
C’était les 2 dernières nuits.

Nous avons du coup récupéré notre chambre de couple, pour seulement nous deux. Un autre truc de fou!

Et puis on commence l’adaptation avec nounou. Alex a aussi pris les choses en mains à ce niveau, et a vu le planning avec elle.
Je sais que ça va bien se passer. Ce n’est pas pour rien que c’est nounou-géniale!
Nous avons déjà passé du temps chez elle, elle a pris Valentin dans ses bras, il a joué avec ses filles. Il était détendu, heureux de voir du monde. On aurait presque pu partir.
Je sais que ça va bien se passer mais je ne suis pas capable de programmer se « détachement » de moi petit à petit.
Les nuits, l’allaitement, la nounou…
Et ma reprise du travail, prévu à 80%, à partir du 8 juin.
C’est une bonne chose. Et ça me fait peur aussi.
Ça va bien se passer, j’en suis certaine. Mais c’est un peu bizarre, irréel, d’imaginer un autre quotidien.

Et sinon….
Valou a 8 dents. Elles ont poussées 2 par 2. Il parait que l’anesthésie peut y être pour quelque chose.
Il a un peu d’eczéma sur le bras. Et il commence à avoir la peau moins douce, un peu plus de bouton. Une peau atopique, il n’y échappera malheureusement pas.
Il a des petites crises d’éternuement. Je reconnais les premiers signes d’allergies 😦

Notre sage femme de l’hapto nous a conseillé de le soutenir par les fesses pour l’aider à marcher. Et pas de le tenir par les mains. Et de le laisser se lancer. Et c’est vrai qu’il hésite, mais que quand il avance, il marche quasiment.
Elle nous a conseillé aussi de lui dire non fermement mais toujours avec un geste physique tendre. Par exemple en lui mettant gentillement notre main sur la sienne ou sur son ventre. Parce que si on cri, il surenchérira.
Et c’est vrai, et ça marche. Quand on lui dit « non » doucement avec un geste tendre il se résigne (avec menton qui tremble et tout et tout) alors que sinon il se rebelle (avec regard fier et main prête à taper!)!

Sinon elle le trouve en forme. Et beau!
Mais c’est vrai qu’il a de grand yeux bleus qui nous regarde intensément et des joues rebondies, idéales pour les bisous. Une bouille d’ange qui donne envie de tout lui pardonner. Le bougre!
Il a un sourire à la Popeye aussi : il sourit en décalant sa mâchoire du bas.
Je ne compte plus le nombre de fois ou des personnes se sont retournés sur lui dans la rue, m’ont parlé de lui, m’ont dit qu’il était super mignon. Ça me surprend toujours, j’imagine que c’est pareil pour tous les enfants. Mais ça fait plaisir quand même!! lol

Il y a encore une tonne de chose que je pourrais dire.
Qu’il adore le fromage, qu’il commence a manger avec ses mains (et à en mettre partout), que définitivement il tiens son biberon tout seul. Qu’il met de l’eau partout quand on fait son bain, qu’il adore être allongé dedans les oreilles dans l’eau, que c’est un rare moment de calme (on dirait presque qu’il médite!). Qu’il a trouvé le bouchon pour vider sa petite baignoire et qu’il a trouvé très drôle notre réaction (de nous jeter sur lui pour refermer ledit bouchon avant d’avoir une inondation dans notre salle de bain).
Qu’il est toujours aussi câlin. De la tendresse, des bisous, des caresses pendant des heures… Il me prends souvent la tête entre ses mains, pour que je le regarde et/ou pour qu’il me fasse un bisou (bouche ouverte, sur la bouche, avec la langue! Et les dents parfois!).

Qu’avec son frère ils ont une relation surprenant. Intense. Ils s’aiment énormément. Je m’attendais à plus de « chicaneries ».
Ils jouent ensemble, ils rient, ils se comprennent. Ce n’est pas encore de la complicité.
Valentin a des sourires pour Gabriel, et des regards, qu’il n’a pour personne d’autre.
Quand il entend son frère rentrer de l’école, avant même de le voir, il explose de bonheur.
C’est beau cette relation.

Et puis Valentin dit trois mots.
Papa.
Maman.
Bouba.
Nous ne savons pas très bien ce que représente ce dernier mot, mais plus ça va, plus j’ai l’impression que Gabriel a un nouveau surnom 😉
Le reste du temps Valou se contente de faire des « mmm » et des « grrgrgrrr » en pointant son petit doigt vers la direction ou l’objet désiré.
Il fait merci avec sa main. Et coucou. Et « oui » avec sa tête.

Et puis il aime sortir dehors, en poussette ou en voiture, rencontrer du monde. Il est vraiment sociable, même si parfois il regarde les gens avec tellement de sérieux.

Voila.

Valentin a 14 mois. 9 kilo. 8 dents.
Et il va très bien.

Publicités

2 réflexions sur “Quelques chiffres pour Valentin

  1. hannn merci pour cet article !!!! c’est trop bon de te lire ! ben dis donc je t’envie pour les « papa » « maman ». Nous ça marche pas encore ! et ils ne marchent pas non plus mais ils se lèvent tout seul ! on a du progrès ^^ en tout cas, j’imagine pour ton stress pour la reprise du boulot, même si je pense que ça va te faire du bien. Reprendre une vie « normale ». Et laisser la maladie derrière soi, si je peux dire. En tout cas bravo pour tes efforts ! je t’admire ! car j’imagine à quel point ça doit être très difficile à mettre tout ça en place. Je t’embrasse fort

    • T’es adorable!
      Ouep, la reprise du travail c’est des sentiments ambivalent, entre contente de reprendre le cours de notre vie et la fin d’une période (surtout qu’en ce moment c’est vraiment agréable).
      Pour l’évolution des enfants, j’ai appris avec le grand que chaque enfant va à son rythme (il a marché à 17 mois mais a parlé de bonne heure). J’imagine que pour des jumeaux c’est encore différent comme ils grandissent ensemble.
      Mais j’avoue, le papa maman, c’est trop choupinou. T’inquiète bientôt ils n’auront que ces mots à la bouche!! 🙂
      Au fait comment vont ils?
      Biz

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s