Bye 14 , hello 15!

Voila, une année de plus qui s’est achevée.

Certaines personnes nous ont dit qu’on devait être content de quitter 2014.
Et bien…non. C’est avec une certaine nostalgie que j’ai vu cet année se terminer.

A l’heure de faire le bilan je me rend compte que j’ai aimé cette année, que je l’ai apprécié.

Naturellement, je ne voudrais pas tout revivre : il y a eu de la peur, des angoisses, de la colère, de la fatigue, beaucoup de larmes et des deuils.
La tristesse aura été présente mais…
– Mais j’ai profité de mon bébé chaque jours depuis son arrivée. Et même si parfois j’aimerais pouvoir « respirer » je mesure la chance que j’ai.
– Mais Gabriel a grandit, a pris en maturité. C’est un petit grand garçon qui travail bien à l’école, qui est plutôt bien élevé (en tout cas c’est ce qu’on nous dit), qui peut être tellement adorable (bon tellement chiant aussi, mais juste avec nous, et pas tout le temps. Ça va). Je suis tellement, tellement, tellement, fière de lui.
– Mais sans être exceptionnelles nos situations professionnelles se sont maintenues. Et compte tenu de ce qu’on entend autour de nous, nous nous estimons chanceux.
– Mais certaines connaissances sont devenues des amis, nous avons pu nous rappeler pourquoi certains amis étaient vraiment des amis, et nous nous sommes sentis aidé et soutenu par tout un ensemble de gens : de la famille et des amis, mais aussi des collègues, des gens qu’on connait à peine, des inconnus aussi, des connaissances virtuelles, etc.
Moi qui en était arrivée à penser que la nature humaine était très moche, j’ai été agréablement surprise!
– Mais il y a eu dans notre entourage la naissance d’un certains nombre de beaux bébés, l’annonce de l’arrivée d’autre bébés en 2015. Et ça c’est vraiment chouette.

Et puis Valentin est arrivé dans nos vies. Et ça c’est quand même un énorme et merveilleux cadeaux de la vie.

 

A l’heure de tourner la dernière page de 2014, mes 3 hommes et moi nous nous sommes installés dans le canapé devant la télé. Nous avions fait un petit repas amélioré avant. Exceptionnellement les enfants ont été couchés un peu après minuit. Nous avons écouté de la musique, regardé un dessin animée et au moment cruciale nous nous sommes fait plein de bisous et un énorme câlin à 4.
Une soirée tranquille et parfaite.

C’est ce que je retiendrais de 2014 : tout cet amour, toute cette tendresse, ces trois mecs qui me sont tellement essentiels.
Comme je l’ai imaginé il y a un an, l’année 2014 a été bleu ciel.

 

2015 est devant nous.
5 et 15 pour moi c’est noir. Comme les combats et les victoires, comme la force et la volonté.
Bien sur il y aura des mauvais démons à combattre : comme les angoisses, la peur et certainement les larmes.
Mais le noir avale tout, et j’ai bien l’intension de tout prendre : tout le positif, tous les rires des enfants, tous leurs sourires, tous les câlins à 4 dans le même lit le dimanche matin, tous les petits moments merveilleux que cette année nous accordera.
Je sais qu’il y aura des combats à mener, des victoires à gagner.
Je sais qu’il y aura des moments plus difficiles que d’autre.
Mais il y aura encore des moments super sympa et des fous rires avec les gens que l’on aime et qui nous aiment.
Encore de l’amour, encore de la tendresse.
Et il y aura encore Alexandre, Gabriel, Valentin et moi.
C’est mon souhait, mon espoir, ma volonté!

 

Alors bonne et heureuse année 2015 à tous!
Nous vous souhaitons qu’elle vous apporte du bonheur, du bonheur et encore du bonheur!

Publicités

Une réflexion sur “Bye 14 , hello 15!

  1. Pingback: Bye 15 , hello 16! | Nos petits coeurs

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s