13 novembre : rdv pédiatre

Le 13 novembre nous avions le rendez vous mensuel chez le pédiatre.
Etant donné que je m’étais sentie complètement emportée et lessivée la dernière fois, j’ai demandé à Alex de m’accompagner. Heureusement il a pu.

Parce que notre pédiatre, le docteur T, c’est le docteur Tourbillon. Alex a compris ce que je voulais dire!
Et on n’est pas trop de deux pour retenir toutes les informations qui nous sont communiquées lors de ce rendez vous.
Impossible de prendre des notes, ça va vraiment trop vite!

Le rendez vous a duré 30 minutes je crois, ou un peu plus.
On a fait un point, Valou était sur les genoux de son papa, tout aller bien.
Mais quand le doc à voulu l’examiner, encore le drame : beaucoup de larmes de la part de notre pitchoun.
Je ne sais pas pourquoi il réagit comme ça. Pour le médecin c’est 2 choses : le fait que Valou est le bébé de maman (allaitement + ajpp) et que le doc dit des choses qui ne plaise pas au petit bonhomme. Pour lui même si Valou ne comprend pas, il comprend qu’il se dit des choses qui vont changer son quotidien bien tranquille.

 

J’aimerai faire un récapitulatif organisé du rendez vous (ça m’aiderai un peu), mais je crois que mon article va être à l’image du médecin : ça va partir dans tous les sens!! lol

 

Alors en vrac….
– on peut se permettre finalement de voir un peu de monde. Ce sont surtout les enfants qu’il faut ABSOLUMENT éviter. Pour le doc, si les adultes sont malades ils sont assez raisonnables pour ne pas s’approcher de Valentin et nous communiquer l’information. Et ce sont surtout les enfants qui véhiculent les microbes. Il faut qu’on soit vigilent jusqu’à Pâques.
– Bonheur : on peut fêter Noël chez ma soeur, en famille, comme nous l’avions espéré (depuis un mois je me demandais si nous n’allions pas devoir fêter Noel à 4. Rien de grave en soit,  des Noel il y en aura d’autre, mais ça me faisait un pincement au coeur pour Gabi qui adore cette période comme tous les enfants. Et puis c’est quand même le premier Noel de Valou. Même si lui ça ne va lui faire ni chaud ni froid.) c’est d’autant plus possible qu’il n’y aura pas d’autre enfant que les notre.
– On en vient à parler des repas de mister valou. 7 à 9 tétées par 24h, dont 3 ou 4 la nuit (toutes les 2h), et 2 repas (en tout 350 gr de nourriture). Et la le médecin me demande comme je tiens, et ajoute qu’il ne faut pas continuer comme ça. Il nous demande comment nous sommes organisés pour la nuit : si Valou a sa chambre, ou est son lit, etc.
Il nous dit « Il faut arrêter les tétées de nuit. Pour cela il faut mettre Valentin dans son lit, dans sa chambre. Il faut qu’il soit dans sa grotte. Et quand il se réveil, c’est papa qui y va et qui lui donne un peu d’eau sucrée. « .
Une grotte? pour des Ours ça tombe bien non?
– Le doc me signe les papiers de renouvellement de l’ajpp. Il le fait pour une durée de 6 mois supplémentaire. Sur le coup 6 mois je trouve ça super loin et je me dis qu’on n’utilisera pas cette durée en entier. Mais après j’ai calculé que ça nous rendez fin avril. Il faut donc que je me fasse à l’idée que nous aurons peut être besoin d’un renouvellement supplémentaire suivant la date de l’opération.
-Le doc me demande ce que je fais comme travail, si je peux travailler de chez moi. Il me dit « Il faut penser à vous ».
J’ai trouvé cette phrase…absurde!
D’abord parce qu’on était là pour Valentin et sa santé, que nos enfants sont forcément notre priorité numéro un.
Ensuite je n’ai pas particulièrement l’impression de m’oublier : oui je suis à la maison alors que ce n’était pas comme ça que je souhaitais que ça se passe, et oui j’ai sacrifié mes nuits. Je ne peux nier que parfois j’aimerai être au boulot au lieu de changer des couches, ni que j’aimerai dormir. Mais tout ça est temporaire.
Quand au boulot….mon CV a perdu sa logique depuis longtemps, j’ai renoncé à la pseudo carrière dont je rêvais. Je ne me fais plus d’illusions et je servirais très certainement encore de nombreuse fois de « bouche trou » sans que mes désires soient pris en compte. Et aujourd’hui je m’en fous. Mais je sais aussi qu’il est facile de prendre du recul alors que je suis loin du monde professionnel. Alors tout ça, on s’en occupera plus tard.

Que nous a dit d’autre le pédiatre…je ne me souviens plus…pfff foutu fatigue!! lol

On a parlé des repas, il souhaitait que j’arrête d’allaiter la nuit, mais d’après ce que j’ai compris la journée aussi…pour n’avoir plus que deux tétées « plaisir » : une le matin et une le soir.
Mais je ne me sens pas prête pour diminuer autant l’allaitement.
Doc T souhaitait qu’on augmente significativement les repas « autre » que l’allaitement, notamment des produits laitier. Je n’ai rien dis sur le coup parce que ça va tellement vite qu’on n’a pas vraiment le temps de penser.
Mais pourquoi ajouter des produits laitiers quand je peux continuer l’allaitement?
Je lui poserais la question la prochaine fois que nous le verrons, début décembre.

En attendant on a augmenté les doses des repas (on va pas finir par en faire un boulimique notre gosse à faire du gavage comme ça????), j’essaye de ne plus donner le sein la nuit (parce que oui c’est vrai, je le reconnais, dormir la nuit me fait doucement rêver…éveillé!! lol) et de passer à 5 ou 6 tétées de jours.

 

Lors de la consultation, vient le moment fatidique de la pesée. Avons nous bien travaillé?
Et bien oui!
7,700 kilo! +700 grammes! J’en aurais pleuré de soulagement! C’est la plus grosse prise de poids qu’il ait faite depuis sa naissance!

Ensuite 44 cm de tour de tête. +1 cm
69 cm de taille. +1 cm.

Et le vaccin de la grippe. Pas un bon moment pour notre petit loup, mais sitôt dans les bras de maman ça va beaucoup mieux.

Concernant les dents : aucune n’est sortie pour l’instant. Doc T a regardé et nous a dit qu’elles étaient « coincées sous la gencive » parce que la « gencive est passée par dessus ». En gros: j’ai rien compris. Seulement que les dents ne sont pas loin, mais qu’il y a quelque chose qui bloque et qu’elles ne devraient pas sortir pour l’instant. Mais qu’elles sortirons certainement toutes en même temps. Et que c’est peut être déjà douloureux pour notre petit père.
Je ne suis pas inquiète sur la sortie des dents, dans ma famille on n’est pas des rapide sur le sujet : j’ai une cousine qui n’a pas eu de dent avec ses un an, moi même j’ai perdu mes dents de lait très tard (la dernière que je me suis faite tombée j’avais 18 ans, mais la dernière qu’on m’a enlevée j’avais 25 ans).
Par contre ça m’embête un peu de ne pas me rendre compte si Valentin a mal aux gencives ou pas…
Le doc nous a conseillé de lui donner un doliprane le soir mais je trouve que ce n’est pas une très bonne solution de le faire systématiquement.

Encore un rendez vous intense et riche en informations. Le prochain sera autour du 7 décembre.

Edit suit aux discutions / questions :

Notre pédiatre est un très bon pédiatre spécialisé dans les enfants avec problèmes de santé. Donc méthode pas traditionnelle, qui peut paraître barbare et complément insensée. Mais nous avons toute confiance en lui.
Je pense que le pédiatre n’a pas oublié quand j’ai dis en octobre que je souhaitais reprendre le travail (et laisser ma place à Alex). C’est surement pour ça qu’il nous conseil plus d’aliment à la cuillère et moins d’allaitement la nuit.
(que je puisse dormir et ne pas être obligé de tirer mon lait 5 à 6 fois par jour pour avoir les bonnes doses de lait. De toutes façon Valou ne veut plus de lait au biberon :S)
Le pédiatre souhaite qu’on donne 500 gr d’aliment/jour en plus de l’allaitement. Et principalement protéine, donc viande et laitage. Et surtout ce que Valentin aime. Le but c’est qu’il prenne bien du poids pour atteindre les 9 kilo avant février. (si il fait plus de 9 kilo, c’est mieux pour l’opération)
Et comme Valou adore le sucrée il vaut mieux laitage que fruit qui sont moins calorique.
Et comme je parlais de reprendre le boulot, je pourrais pas tirer mon lait 5 fois par jours pour avoir la quantité suffisante : donc on ajoute des laitages.

Mais pour l’instant on passe juste de 7 à 9 tétées/jours à 5 ou 6 et on a augmenté les doses de féculent et viande.
En pratique on n’est plus dans la diversification équilibré, mais dans le gavage. :S

Pour la douleur, Valentin comme Gabi , ils leur arrivent d’avoir mal et de ne rien dire. Valentin « se fait les gencives » depuis qu’il a trois mois. Je lui donne de l’homéopathie, mais ça n’a pas l’air de faire grand chose. Et malheureusement je n’ai pas de solution (mis à part celle du pédiatre, mais bof. Mais pour lui si Valou se réveil autant la nuit c’est aussi parce qu’il a mal…)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s